despair-1235582__340

Que cela soit un accident cérébral dont les symptômes parfois furtifs peuvent passer inaperçus( ce que l’on appelle un Accident Intermédiaire Transitoire) ou un AVC ,il s’agit d’une véritable urgence et réagir au plus vite est impératif

Reconnaître les symptômes et réagir

Les signes suivants doivent vous alerter:

  • étourdissements et une perte soudaine d’équilibre;
  • brusque engourdissement, perte de sensibilité ou une paralysie du visage, d’un bras, d’une jambe ou d’un côté du corps;
  • confusion, difficulté soudaine à s’exprimer ou à comprendre;
  • un mal de tête intense, brutal et inhabituel qui peut être accompagné de nausées ;
  • un problème de vision, même temporaire : perte de la vue d’un œil ou vision double.
  • un engourdissement du visage : impossibilité de sourire, la lèvre est tombante d’un côté .

Les signes de l’AVC apparaissent toujours subitement. Prévenez immédiatement le 100,101, ou 112 .

Si vous êtes seul, appelez vite les secours, même si il s’agit d’une fausse alarme, mieux vaut ne prendre aucun risque.Si vous avez un voisin ou un membre de la famille qui puisse arriver rapidement, contactez le pour qu’il reste avec vous jusqu’à l’arrivée des secours.Pensez à vérifier que la porte n’est pas verrouillée,essayez de rester calme et allongez vous en attendant les secours.

Si vous êtes en présence d’une personne manifestant des signes d’AVC, notez tout, ainsi que l’heure à laquelle vous remarquez ces signes, installez la victime confortablement, et parlez-lui calmement en attendant les secours .

Lorsque vous êtes en ligne avec les secours:

-Indiquez

le numéro de téléphone d’où vous appelez ;
votre nom et celui du malade ;
l’adresse où vous vous trouvez avec le malade (n’oubliez pas les codes, étages, toute précision utile).
-Détaillez

les symptômes que vous avez reconnu
l’heure à laquelle l’accident a débuté
et restez en ligne tant que votre interlocuteur ne vous a pas demandé de raccrocher.

Les premières heures suivant un AVC sont capitales, elles peuvent limiter l’extension des lésions cérébrales et ainsi la gravité des séquelles.

Pour en savoir plus, vous pouvez nous contacter au  +32 (0)2 335 11 05 ou encore par email : contact@assistance-retraite.be