Les maisons de repos belges en quelques chiffres

Actuellement, près de 2000 maisons de repos et de soins disséminées sur tout le territoire belge accueillent plus de 130 000 pensionnés, âgés de 83 ans en moyenne…
Senior Couple Enjoying Meal Together

En effet, on recense environ 1993 établissements en Belgique pour une capacité d’accueil totale de 130 000 places.

Parmi elles, 65 325 places sont situées en Maison de Repos et de soins (MRS) et 64 255 en Maison de Repos (MR).

Dans le privé, c’est le groupe français ORPEA qui est leader avec 41 maisons de repos belges, soit 3500 lits.

Toutefois, pour faire face à la demande grandissante d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, et réduire le délai d’attente, environ 7 mois, avant l’entrée en établissement, les pouvoirs publics estiment qu’il faudrait créer 45 000 places supplémentaires d’ici 2025, tant les besoins sont importants dans ce domaine.

Quel est le coût d’un séjour en maison de repos ?

Le prix moyen de l’hébergement en MR et MRS en Belgique est de 41,25 euros par jour soit 1254,70 euros mensuels, tarifs en vigueur au 1er semestre 2012, selon la SPF Economie.

Un tarif qui varie selon les régions, le standing et le statut (public, privé, ou géré par des ABSL).

Par exemple, le montant mensuel est de 1423 euros en Flandres, de 1326 euros à Bruxelles et de 1143 euros en Wallonie.

Un prix fixe et de nombreux suppléments…

Les frais médicaux, la kinésithérapie et le pédicure ne sont pas compris dans le forfait journalier. Il faut compter environ 300 euros mensuels supplémentaires en moyenne, il en va de même pour les frais optionnels tels que la coiffure, l’entretien du linge, le téléphone, les boissons hors repas, au minimum  100 euros par mois. Ce qui représente au bout du compte, un budget mensuel de 1800 euros.

On entre en maison de repos à 83 ans et de plus en plus dépendant

C’est avant tout pour des raisons de santé que la majorité des retraités belges entrent en maison de repos. Et cela, à l’âge de 83 ans en moyenne, généralement dépendant de soins.

Les maisons de repos et de soins sont plus adaptées à recevoir des personnes âgées dépendantes et souffrant de multiples pathologies, l’encadrement en personnel y est 30% supérieur à celui des maisons de repos traditionnelles.

Toutefois, comme les deux structures sont situées à proximité, il est possible d’intégrer à tout moment une maison de repos et de soins en fonction de la dégradation de l’état de santé.